Wednesday, November 01, 2006

Le Lac (o como extraerse de la realidad)


Este poema lo lei hace ya casi 12 años, y fue como si hubiera sentido algo adentro que no podia entender...aun ahora sigo sin entender lo que este poema me hace sentir.

Estrofa 8

"Mais je demande en vain quelques moments encore,
Le temps m'échappe et fuit;
Je dis à cette nuit: Sois plus lente; et l'aurore
Va dissiper la nuit."

Estrofa 9

Aimons donc, aimons donc! de l'heure fugitive,
Hâtons-nous, jouissons!
L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rive;
Il coule, et nous passons !

Estrofa 10

"Temps jaloux, se peut-il que ces moments d'ivresse,
Où l'amour à longs flots nous verse le bonheur,
S'envolent loin de nous de la même vitesse
Que les jours de malheur ?

Estrofa 16

Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,
Que les parfums légers de ton air embaumé,
Que tout ce qu'on entend, l'on voit ou l'on respire,
Tout dise : Ils ont aimé !


Con el permiso de Alphonse de Lamartine

1 comment:

silvia piranesi said...

PATOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO!!!! justo ayer me puse a leerlo de nuevo!! y justo hoy me topo con tu blog!